Menu
30 Mars 2011
Premier projet industriel en récupération de chaleur perdue

Enertime se positionne sur l’ Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) TOTAL/ADEME pour l’efficacité énergétique dans les procédés industriels afin de réaliser un premier module ORC et le tester dans un environnement industriel.

Un projet a ainsi été soumis à l’ADEME en février 2011. Le module ORCHID© d’1 MWe concu par Enertime produira de l’électricité renouvelable en récupérant la chaleur perdue sur les fumées d’un haut-fourneau de fonderie (cubilot vent chaud). Cette électricité sera réinjectée dans le réseau électrique de la fonderie en réduisant de 30% la facture électrique de l’usine.

Ce projet ouvre la voie à de nombreux projets d’économies d’énergie dans l’industrie. La production d’électricité à partir de chaleur perdue dans les procédés industriels est aujourd’hui peu développée par  manque de solutions techniques de tailles industrielles et adaptées aux basses températures. L’incompatibilité du système de valorisation avec la chaîne de production et la faible rentabilité économique de la solution en France du fait du faible coût de l’électricité expliquent également ce manque. Le module ORCHID© vise à répondre à ces attentes. Son fluide de travail non inflammable et non toxique permet l’implantation du module en milieu industriel et ses caractéristiques sont adaptées à l’utilisation à moyenne température, en conservant un excellent rendement.

Cette solution produira l’énergie renouvelable décentralisée la moins chère du marché. L’objectif d’Enertime est également de se projeter rapidement à l’international et en particulier chez nos voisins où l’électricité est parfois deux fois plus chère qu’en France.

Enertime, de par son expertise technique et son investissement dans la technologie des ORC, prépare l'émergence d’une nouvelle industrie à vocation fortement exportatrice tout en offrant en priorité à un segment de l’industrie Française l’opportunité de réduire son empreinte carbone et de se prémunir contre une augmentation des tarifs d’électricité.