Menu
14 Octobre 2010
Ingénierie et conseil en France et à l'étranger

Biomasse : les projets en Guyane et de La Roche en Brénil en Bourgogne, que nous développons respectivement pour POWEO et ECH, sont entrés dans la phase d’étude d’impact environnemental.

En Guyane, POWEO nous a confié une mission complexe. Les contextes de l'électricité et de la biomasse sont très différents en Guyane et en France métropolitaine. Enertime a rencontré les fournisseurs locaux et a fait une étude de terrain minutieuse afin de proposer la meilleure solution technique (approvisionnement, raccordement, foncier, ingénierie technique). La future centrale électrique, d’une puissance de 5 MW, sera alimentée par 60 000 tonnes de plaquettes de bois par an, issues des forêts locales. Le combustible utilisé sera du bois énergie, prélevé de manière durable et en partie des résidus d'exploitation des forêts.

A la Roche en Brénil, le groupe allemand ECH a fait appel à Enertime et à son expérience de la gestion de projets en France pour le développement d’une centrale de cogénération. Ce projet a été retenu dans le cadre du troisième appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE 3). D’une puissance de 5MWe et 12 MWth, l'unité alimentera en chaleur une usine qui produira 75 000 tonnes de granulés de bois par an en plus de l’électricité. Ce projet sera réalisé en synergie avec la scierie voisine et permettra de faire vivre la filière bois locale.

L’équipe Asie, basée à Manille aux Philippines, revient de Thaïlande dans le cadre d’un contrat avec l’Agence Française de Développement (AFD) pour étudier un portefeuille de projets Biomasses susceptibles d’être financés par l’AFD. L’objectif est de déterminer l’opportunité de différents projets dans la perspective du montage d’une nouvelle ligne de financement de projets biomasse innovants dans le contexte thaïlandais. L’AFD a fait confiance à l’indépendance d’ENERTIME pour cet audit. Nous renforçons ainsi notre présence à l'export et en particulier en Asie du Sud-Est.

Solaire : la première phase de l’étude que nous réalisons en partenariat avec la Mairie d’Albi pour l’implantation d’une centrale solaire sur le parc à cendres de l’ancienne centrale de Pélissier est en cours de finalisation.

A l'export, la mission d’assistance aux autorités égyptiennes (NREA) pour un appel d’offre sur une centrale solaire de 20 MW est achevée.